Accueil > L’Association > Conseil d’administration

Conseil d’administration

Gauthier Mouton, Président
Gauthier Mouton est docteur en science politique de l’Université du Québec à Montréal (UQAM). Au sein de cette université, il a occupé plusieurs fonctions parmi lesquelles coordinateur de l’Observatoire de l’Asie de l’Est et responsable à la recherche et au contenu de l’Institut d’études internationales de Montréal (IEIM). L’implication de Gauthier auprès de l’ACNU Grand-Montréal vise à promouvoir et défendre l’engagement de l’ONU en matière de politiques environnementales et climatiques, à travers notamment les 17 objectifs de développement durable (ODD).

Catherine Zekri, Vice-Présidente
Catherine Zekri est Conseillère principale en langues officielles au sein d’Affaires mondiales Canada. Elle cumule plus de 25 années d’expérience comme dirigeante de services de communication et linguistiques, chercheuse doctorale et traductrice agréée. Ses champs d’expertise sont la francophonie canadienne et mondiale, les langues officielles au Canada et dans les organisations internationales. Elle détient un baccalauréat et une maîtrise en Traduction et Terminologie de l’Université Laval, à Québec. Elle est également titulaire d’une attestation d’études doctorales en Administration publique de l’École nationale d’administration publique (ÉNAP), à Montréal. Dans le cadre de sa recherche doctorale, Mme Zekri s’est penchée sur la place et le recul du français dans les organisations internationales ainsi que sur le régime linguistique des Nations Unies, en particulier la dynamique des langues officielles en contexte diplomatique. Mme Zekri est administratrice du Centre de la francophonie des Amériques et présidente de son comité d’audit, ainsi que vice-présidente du conseil d’administration de l’Ordre des traducteurs, terminologues et interprètes du Québec (OTTIAQ), dont elle est agréée.

Martial Pagé
Martial Pagé, (B.A. [économie], Université McGill, 1981) incluant une année à la California State University à Sacramento.
Il a servi à l’étranger comme Attaché (Douanes) à l’Ambassade du Canada à Tokyo (1988-92), Conseiller, Justice et Affaires intérieures, à la Mission du Canada auprès de l’Union européenne à Bruxelles (1997-2000), Conseiller à l’Ambassade du Canada à Ankara (2003-05), Ambassadeur du Canada au Liban (2008- 2010), Chargé d’affaires à l’Ambassade du Canada à Kinshasa (2010-11), Chef de mission adjoint à l’Ambassade du Canada à Tokyo (2013-17), Représentant permanent du Canada auprès de l’Organisation de l’Aviation civile internationale à Montréal (2017-2019) et Chargé d’Affaires à l’Ambassade du Canada à Riyad (2020-2021).
À Ottawa, il a occupé divers postes à Revenu Canada notamment au Programme des droits antidumping et compensateurs et au Bureau de coordination des relations internationales. Au Bureau du Conseil privé, il a été directeur à la Direction des politiques et de la planification stratégiques au Secrétariat de la sécurité et du renseignement. À Affaires mondiales Canada, il a été agent des relations en matière de pêches, directeur adjoint chargé des pays baltes, des pays de l’Association européenne de libre-échange et du Conseil de l’Europe, directeur adjoint chargé des pays baltes, de la Turquie, de Chypre et de Malte, directeur des Affectations et de la gestion des bassins communs à la Direction des ressources humaines et Directeur général du Bureau des politiques pour l’Amérique du Nord.

Nabil Naoumi
Ingénieur de formation (University of Technology, Dresden, Allemagne), Nabil Naoumi est depuis Mai 2016 membre de la Commission permanente de la navigation aérienne et représentant suppléant de la République fédérale d’Allemagne au Conseil exécutif de l’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI). Il a souvent été chargé de représenter l’organisation et de participer à des réunions de haut-niveau ou d’animer des groupes de travail avec des experts de différentes nations.
Fin 2019, il a été élu président de la Commission de l’aviation du Conseil de l’OACI, puis réélu à l’unanimité fin 2020 pour un second mandat. Ainsi, M. Naoumi a pris la tête du principal organe technique de l’OACI et afin de relever les nombreux défis en termes coopération avec les organisations internationales majeures dans le monde de l’aviation.

Mathieu Goyette
Mathieu Goyette est ingénieur de l’état pour le ministère des Transports du Québec depuis 2013. Son emploi au sein de la fonction publique l’a amené à s’intéressé et à s’impliqué dans différentes organisations et conseil d’administration politique, syndical et professionnel. Diplômé en ingénierie à l’École de Technologie Supérieure et en management publique à l’ÉNAP, il a participé à l’organisation d’événement d’envergure. Les principes de paix, d’égalité et de protection de l’environnement partagé par l’ONU l’ont amené à se joindre à l’Association Canadienne pour les Nations Unies du Grand Montréal.

Brice Armel Simeu
Brice Armel Simeu est titulaire d’une maîtrise en relations internationales avec un mémoire sur les politiques monétaires non conventionnelles dans les mécanismes de stabilisation des crises financières. Il est doctorant en science politique à l’Université du Québec à Montréal (UQAM) et chercheur en résidence au Centre d’Études sur l’Intégration et la Mondialisation (CEIM). Se spécialisant dans le champ de l’Économie politique internationale, ses travaux de recherche portent sur les politiques commerciales dans les espaces régionaux de libre-échange, les guerres commerciales, les firmes multinationales du numérique (GAFAM, BHATX), la gouvernance d’internet, la globalisation des données, la souveraineté numérique, les accords commerciaux régionaux et le renseignement économique. Sa recherche doctorale se penche sur la question spécifique des enjeux politiques de la gouvernance des données et les rapports de pouvoir entre les États et les entreprises du numérique. Membre du conseil d’administration de la Société québécoise de science politique (SQSP), et membre du comité de rédaction de la Revue Relations, il a reçu le Prix de note politique 2021 du Forum Saint Laurent sur la sécurité internationale.

Catherine Viens
Catherine Viens est doctorante en science politique à l’Université du Québec à Montréal, coordonnatrice à la recherche du Centre d’études et de recherche sur l’Inde, l’Asie du Sud et sa diaspora, membre du Centre de recherches interdisciplinaires sur la diversité et la démocratie et chercheure à l’Observatoire canadien sur les crises humanitaires et l’action humanitaire. Elle est également responsable des projets spéciaux à l’Institut d’études internationales de Montréal et directrice générale pour le Québec de la Fundación Lüvo. Elle est spécialiste de l’Inde et dans les champs des études féministes du fédéralisme et des études critiques du développement et des changements climatiques.

Charles Roy, Trésorier
Charles Roy est étudiant à l’Université Concordia, qui poursuit une spécialisation en finance et gestion de la chaîne logistique. Charles a participé à de nombreuses simulations de l’ONU et d’autres conférences internationales, il a saisi l’opportunité de s’impliquer au sein de l’ACNU Grand-Montréal pour continuer son cheminement dans le domaine de la diplomatie. Charles a aussi été nommé président de la John Molson Undergraduate Case Competition, une compétition académique réunissant 28 écoles de plus de 15 pays.

Elsa Jutras-Vigneault, Secrétaire
Elsa Jutras-Vigneault est étudiante en deuxième année de cégep en administration internationale au Collégial Sainte-Anne. Elle a pris part à plusieurs simulations de l’ONU et exerce d’ailleurs le rôle de présidente de la délégation SimONU de son collège. Son intérêt pour les relations internationales l’a amené à se joindre à l’Association Canadienne pour les Nations Unies.

Carla Guillaume
Carla Guillaume est actuellement chargée de dossiers à Affaires mondiales Canada. Elle est titulaire d’une maitrise en administration publique de l’École nationale d’administration publique et d’un baccalauréat en science politique de l’Université Concordia. Carla cumule plusieurs années de leadership et d’engagement dans le milieu des affaires internationales, particulièrement auprès des jeunes. En tant que Jeune diplomate du Canada, elle a représenté le Canada à deux Sommets Jeunesse du G7. Elle a été membre du Conseil Jeunesse de la firme conseil WSP USA et de celui de l’Agence internationale pour les énergies renouvelables (IRENA). Carla a aussi été membre du Black Diplomats Academy et a auparavant œuvré comme éditrice pour le blogue SAYASPORA, une plateforme médiatique pour les jeunes femmes africaines dans le monde.

Marie Cormier
Marie Cormier est une avocate du secteur public du Québec. Elle a déjà siégé sur des comités professionnels, dont le comité Haïti et le comité sur le rayonnement international du Barreau de Montréal. Elle a également été secrétaire du conseil d’administration d’une fondation d’aide aux enfants.

Myriam Ntashamaje
Myriam Ntashamaje est directrice des opérations à l’Institut de médiation et d’arbitrage du Québec (IMAQ). Elle a travaillé 7 ans dans le domaine de l’arbitrage international au sein du Cabinet Yves Fortier. Diplômée en relations internationales de l’Université de Genève (IHEID, Suisse) et en droit international de l’Université de Lyon (France), elle a occupé, durant près de 10 ans, différents postes au sein d’organisations onusiennes, gouvernementales et de la société civile, sur les questions des droits humains. Elle a acquis son expérience notamment auprès du Haut-Commissariat des Nations Unies pour les droits de l’homme (OHCHR), de l’OMS et au Tribunal pénal international pour le Rwanda.

Paul Gagner
Paul Gagner est un gestionnaire accompli complant plus de 40 ans d’expérience dans plusieurs secteurs, notamment la gestion des affaires, la gestion de projets, le développement organisationnel et la gestion d’une organisation à but non-lucratif (ONG). Affilié avec l’ACNU depuis 1987 au niveau local et national, M. Gagner a servi en tant que président de l’ACNU - Grand Montréal, membre du comité de direction de l’administration centrale à Ottawa, ainsi que plusieurs autres rôles. Diplômé en administration de l’École des Hautes Études Commerciales de Montréal (HEC) et en communication de l’Université Concordia, il est activement impliqué au sein de plusieurs organisations communautaires et sociales. Inaugurés en 2009, les Prix Paul Gagner servent à récompenser les meilleures performances d’équipes universitaires québécoises et canadiennes lors des simulations de travaux des Nations Unies qui ont lieu tous les ans au Québec et à New York au siège de l’Organisation des Nations Unies.

Viviane Guignerat
Après des études aux HEC et en Administration scolaire, Viviane a dirigé des Établissements scolaires primaires et secondaires pendant 28 ans dans l’ouest de l’Île de Montréal. Elle a poursuivi des études à l’ENAP en Management international. Viviane est devenue ensuite consultante en Afrique de l’ouest et du Nord en gestion scolaire de 2009 à 2015 pour diverses organisations plus particulièrement l’AFIDES (Association francophone internationale des Directeurs d’Établissements scolaires) et Agriteam Canada Consulting inc. Elle a aussi assuré des charges de cours à l’Université de Montréal et à l’UNIBE (Université Ibéro-américaine) en République Dominicaine (gestion scolaire et gestion du Capital humain au MBA). Viviane a siégé sur divers conseils d’administration et a fondé le Réseau des diplômés en Administration internationale RDAI qu’elle a présidé de 2016 à 2020. Actuellement, elle est conseillère pour SACO-CESO dont prochainement un mandat de formation virtuelle en Leadership avec le Sénégal.