Accueil > Événements > Consultez le rapport du Président de l’ACNU-Grand Montréal présenté lors de (...)

Consultez le rapport du Président de l’ACNU-Grand Montréal présenté lors de notre Assemblée générale annuelle du 17 mai 2017

Rapport du Président de l’Association canadienne pour les Nations Unies du Grand Montréal - 17 mai 2017

Bonjour à toutes et à tous.

Je vous souhaite la plus cordiale des bienvenues à cette Assemblée générale annuelle de l’Association canadienne pour les Nations Unies du Grand Montréal.

Je voudrais d’abord remercier l’Université Concordia de nous avoir permis d’utiliser cette magnifique salle pour notre réunion et la cérémonie des Prix d’Excellence qui suivra.

C’est un nouveau partenaire pour notre association.

L’année qui vient de s’écouler a permis de donner un nouvel élan à notre association, après les nombreuses activités célébrant le 70ième anniversaire des NU en 2015.

Ainsi en 2016 nous avons adopté un plan stratégique pour les trois prochaines années. Il a été développé à partir d’une analyse de nos forces et de nos faiblesses. Il établit des objectifs structurés visant un public cible bien identifié soit les étudiants de niveau universitaire et collégial s’intéressant aux questions onusiennes et internationales et nos membres, bien entendu.

Le thème moteur de nos activités étant les Objectifs de développement durable (ODD) des Nations Unies.

Dans ce contexte des groupes de travail ont été créés : gouvernance, membership et financement, communications et programmation.

Je tiens à remercier toute l’équipe qui a travaillé sur ce projet et particulièrement François Taschereau.

Le renouvellement majeur de notre conseil d’administration au cours des derniers mois et une mise à jour de notre règlement général contribueront aussi à atteindre nos objectifs.

Nous avons essayé d’en apprendre davantage aussi sur la composition et les suggestions de nos adhérents mais le sondage que nous avons effectué devra être refait. Les résultats obtenus laissent néanmoins apparaître des attentes en matière d’information et d’activités.

Nous avons bien sûr aussi organisé des évènements.

Le premier en partenariat avec la Chaire Raoul Dandurand, à la Bibliothèque et Archives Nationales, le 15 novembre 2016 sur les résultats des élections américaines.

Le panel d’experts de l’UQAM a traité de la politique internationale de la nouvelle administration Trump, en particulier avec les Nations Unies.

Une deuxième activité, cette fois avec le Collège Dawson, le 15 novembre, lors de la séance inaugurale de son exercice annuel de simulation onusienne. Annie Lespérance et moi-même y avons traité de nos expériences de travail à l’international. Plus de 400 étudiants étaient présents.

Le 8 mars 2017 en collaboration avec l’Institut d’études internationales de Montréal de l’UQAM, un panel de représentants d’ONG, de fondation, de la diplomatie et du monde académique a discuté des Objectifs de développement durable des Nations Unies du point de vue des pays en développement.

Une approche rarement abordée.

Toutes ces activités se sont révélées de très bons succès. Nous avons même dû refuser du monde pour la conférence du 8 mars.

D’autre part le 10 janvier dernier, Chris Bourne et moi avons été invités par le groupe ONU de la Faculté de droit de l’Université de Montréal. Nous avons traité des ODD et du maintien de la paix au Moyen Orient.

J’ai de mon côté participé à des activités organisées par l’ACNU nationale, notamment un diner-bénéfice en l’honneur de Louis Vachon de la Banque Nationale, le 3 novembre 2016, puis un panel sur les ODD à l’OACI.

J’ai représenté le Québec au conseil d’administration de l’ACNU nationale à Ottawa.

Nous étions présents lors de l’inauguration du WorldMUN organisé au Palais des Congrès de Montréal, par et à l’initiative du Collège Dawson, du 13 au 17 mars.

Un événement impressionnant qui regroupait plus de 2000 participants du monde entier.

Des membres de l’ACNU Grand Montréal notamment Jonathan Sasson et Chris Bourne ont été des piliers de son organisation.

Chapeau !

Nous avons débuté un nouveau partenariat complémentaire avec Connexion internationale de Montréal.

Au plan des communications nos sites web et Facebook sont tenus bien à jour grâce à William Grenier- Chalifoux. Nous envisageons aussi de nous ajouter sur Twitter.

Nous avons aussi recruté un stagiaire/bénévole.

Grâce au Centre collégial de développement de matériel didactique (CCDMD) nos conférences continuent d’être mises en ligne.

Notre logo apparaît aussi désormais comme un partenaire de l’Institut d’études internationales de Montréal sur leur matériel d’information.

Je ne veux surtout pas oublier la coopération avec ORBICOM, la Chaire UNESCO de l’UQAM qui nous héberge.

Comme au cours des dernières années nous aurons notre cérémonie de remise des Prix d’Excellence ACNU-Grand Montréal. Pas moins de 8 délégations d’institutions universitaires et collégiales seront honorées cette année. On attend autour de 150 participants.

Un record qui dénote un intérêt croissant pour notre projet.

Enfin nous avons accueilli de nouveaux membres sur notre CA : Louis Arseneault, Amin Noorani, Kim Fontaine-Skronski, Alexandra Buskie et bientôt deux autres. Chacun apporte expertise, motivations et jeunesse à notre groupe.

Nous quittent : Lucie Rebelo, Claire Tousignant notre trésorière et Sami Aoun.

Nous les regretterons.

Un gros merci pour leur dévouement et contribution à notre association et CA.

Défis et projets

Maintenant l’avenir.

Comme toujours nous devons trouver des moyens financiers pour notre programmation. Un de nos comités étudie la question. Ceci- dit une conférence prévue cet automne impliquant le secteur privé devrait nous permettre de remplir quelque peu nos goussets.

Nous comptons à sur les dons et les nouveaux membres comme source de financement.

S’y ajoute aussi une part des revenus de renouvellement des membres.

Le nombre d’adhésions et de renouvellements évolue dans la bonne direction. D’ailleurs selon les derniers chiffres nous sommes en net progrès de ce côté.

Ceci dit, grâce à nos partenariats avec diverses institutions nous avons maintenu nos dépenses au strict minimum. Nous avons aussi coupé dans nos frais en cessant d’envoyer par courrier postal les convocations à nos AGA.

Pour l’automne nous recommencerons notre programme de conférences tel que mentionné plus haut, avec une emphase sur les Objectifs de développement durable des Nations Unies.

Le comité programmation planche sur un projet de mentorat auprès des étudiants.

Nous continuerons de cibler « la relève » c’est à dire la communauté étudiante intéressée par les questions internationales mais en incluant aussi le public en général.

Mais avant tout il faut s’assurer que notre plan stratégique soit suivi et que ce que nous y avons mis soit traduit en action.

Ce fut donc une année chargée, malgré notre budget limité, et porteuse de beaux projets pour l’avenir.

Je tiens à remercier les membres du CA pour leur appui et énergie ainsi bien sûr que sur celui de nos membres et bénévoles.

Un merci tout spécial à Louise Ouellet qui nous aide beaucoup au plan du secrétariat.

Je tiens à vous inviter à profiter du reste du programme après notre réunion.

Je serai heureux de répondre à vos questions lors de la période de discussion.

Merci beaucoup

Mots-clés :